Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

04/02/2007

Prologue - Texte galicien

PROLOGUE

 Porque trobar
 

Este é o prologo das cantigas de Santa Maria,
ementando as cousas que á mester eno trobar

Porque trobar é cousa en que jaz
entendimento, poren queno faz
á-o d'aver e de razon assaz,
per que entenda e sábia dizer
o que entend' e de dizer lle praz,
ca ben trobar assi s'á de ffazer.
 
E macar eu estas duas non ey
com' eu querria, pero provarei
a mostrar ende un pouco que sei,
confiand' en Deus, ond' o saber ven;
ca per ele tenno que poderei
mostrar do que quero alga ren.
 
E o que quero é dizer loor
da Virgen, Madre de Nostro Sennor,
Santa Maria, que ést' a mellor
cousa que el fez; e por aquest' eu
quero seer oy mais seu trobador,
e rogo-lle que me queira por seu
 
Trobador e que queira meu trobar
reçeber, ca per el quer' eu mostrar
dos miragres que ela fez; e ar
querrei-me leixar de trobar des i
por outra dona, e cuid' a cobrar
per esta quant' enas outras perdi.
 
 
Ca o amor desta Sen[n]or é tal,
que queno á sempre per i mais val;
e poi-lo gaannad' á, non lle fal,
senon se é per sa grand' ocajon,
querendo leixar ben e fazer mal,
ca per esto o perd' e per al non.
 
Poren dela non me quer' eu partir,
ca sei de pran que, se a ben servir,
que non poderei en seu ben falir
de o aver, ca nunca y faliu
quen llo soube con merçee pedir,
ca tal rogo sempr' ela ben oyu.
 
Onde lle rogo, se ela quiser,
que lle praza do que dela disser
en meus cantares e, se ll'aprouguer,
que me dé gualardon com' ela dá
aos que ama; e queno souber,
por ela mais de grado trobará.

 

Source :


http://brassy.club.fr/PartMed/Cantigas/

Prologue : Texte français

Ceci est

le prologue des

Cantigas de Santa Maria.

il parle de choses convenables

pour composer des vers.

1

Parce que composer vers est chose

où il faut de l'’entendement, Soit parce que celui

qui les fait doit en avoir et de raison assez

parce qu’il comprend et sait dire ce qu’il comprend,

et à le dire il trouve du plaisir,

parce que bien composer des vers ainsi doit se faire.

2

Moi-même je ne possède pas ces deux choses

comme il conviendrait

mais je voudrais tenter cependant

de montrer un peu ce que je sais,

confiant en Dieu, la source de tout savoir ;

car par sa force je crois pouvoir exprimer

ce que je veux dire.

3

Et ce que je veux dire, ce sont des louanges

à la Vierge, mère de notre Seigneur,

Sainte Marie, créature la plus merveilleuse

jamais créée : c’est pourquoi je veux être

aujourd’hui son Troubadour,

et la prie qu’elle m’accepte comme son

4

Troubadour et qu’elle reçoive avec bienveillance

mes louanges ; où je veux parler des miracles

qu’elle accomplit ;

aussi je ne veux plus vénérer maintenant d’autres femmes,

et elle me comblera de ce que j’ai perdu par les autres.

5

Car l’amour pour cette souveraine valorise celui qui l’aime,

Une fois gagné son amour, il ne faut plus la quitter,

soit, que quelqu’un, par tentation, se détourne du bien

pour faire le mal. Car par là il perd l’amour,

pas autrement.

6

C’est elle que je ne veux plus quitter

Car je sais avec sûreté que sa bonté ne m’abandonnera

Jamais, si je la sers comme il faut.

Car elle n’a jamais abandonné celui qui sut l’implorer ;

de telles prières elle entendait toujours.

7

Ici donc d’accueillir avec bienveillance

mes chants à sa louange, et de me récompenser

s’il lui plait, comme elle récompense chacun qui l’aime.

Celui qui en est convaincu, aimerait encore la chanter

davantage.

31/01/2007

Cantiga 1 - Des oge mais quer' eu trobar

CANTIGA 1

 Des oge mais quer' eu trobar
7d08cc8ce0588c7650e1b9979ff44212.jpg

 

4d7a9de90130da9b846b32fd5de1a378.jpg

 

podcast

 Vièle : Marcel ARNOUX

 
podcast

Chant : Françoise JACQUEMARD

Vièle, harpe : Marcel ARNOUX 


podcast
Prononciation :

Texte dit par Zulma RAMIREZ 

 

 

 Partition d'après Anglès Higinio

"La musica de las cantigas del Rey Alfonso el sabio". Barcelone. Biblioteca central.

(T1. 1954 - T2. 1943 - T3. 1958)

(en format image JPG : ci-dessus à télécharger)

 


Telle est la première chanson

de louange à Marie

elle parle des sept joies qu’elle eut de son fils.

De ce jour, je ne veux plus composer

Pour d’autre que la noble dame

En qui Dieu s’est incarné.

Reine bénie et sacrée,

Elle qui, en son royaume

Tant de bienfaits a apporté...

( 8 couplets )

 Partition format PDF :

Cantiga1.pdf

Fichiers audio NWC et MIDI

Cantiga1.nwc

Cantiga1.mid

Texte espagnol :

Des_oge_mais_quer.doc

Traduction française :

CANT._1_traduction.jpg

 

Sources :

Voire note dans ce site.

30/01/2007

Cantiga 7 - Santa Maria amar

CANTIGA 7
 
Santa Maria amar

 
Les cantigas narratives sont souvent comme des légendes naïves et parfois triviales dans lesquelles Sainte Marie intervient comme une bonne fée pour secourir les humains en détresse; c'est le cas de la cantiga 7.
 
02ccfa001e7c4c0db2f7e8f0cce189b5.jpg
 
 

 

 

 podcast
Chant : Françoise JACQUEMARD

 

Vièle, harpe : Marcel ARNOUX


podcast

Prononciation :

Texte dit par Zulma RAMIREZ

 

            1689ceda16b945a906703051394ce2de.jpg         

 Partition d'après Anglès Higinio

"La musica de las cantigas del Rey Alfonso el sabio". Barcelone. Biblioteca central.

(T1. 1954 - T2. 1943 - T3. 1958)

(en format image JPG : ci-dessus 2 pages à télécharger)

 

           a92d7a1493c90a1e83a092cf009d7577.jpg
                

Voici comment Sainte Marie délivra l’abbesse enceinte qui s’était endormie en pleurant devant son autel

 

 

 

 

Une abbesse se trouvant enceinte, était l’objet du mépris des autres religieuses, qui l’accusèrent auprès de l’Evêque. L’abbesse, fidèle servante de Sainte Marie, vint la prier à son autel, puis s’endormit en pleurant. Mais Sainte Marie vint comme dans un rêve pour la délivrer et mit l’enfant en lieu sûr. Quand l’évêque arriva pour constater le scandale, il vit que les accusations rapportées étaient sans fondement.

 

Texte espagnol :


Santa_Maria_amar.doc

 

Sources :

Voir note sur ce site

29/01/2007

Cantiga 10 - Rosas das Rosas

CANTIGA 10
 Rosas das Rosas
medium_Cant.10_enluminure.jpg

 

997c9e5ba52af9f645adbdbf31f37cb4.jpg

 

 

podcast

 Vièle : Marcel ARNOUX


podcast

Chant : Evelyne DUBOSQ

 

 af3fbd776a73751c8eab5750c3c59211.jpg

podcast

Chant : Françoise JACQUEMARD

Vièle, harpe : Marcel ARNOUX


podcast
 

Prononciation :

Texte dit par Zulma RAMIREZ

 

 

a0c84936410611a83580e0f4ce6c9598.jpg

 

Partition d'après Anglès Higinio

"La musica de las cantigas del Rey Alfonso el sabio". Barcelone. Biblioteca central.

(T1. 1954 - T2. 1943 - T3. 1958)

(en format image JPG : ci-dessus à télécharger)

 

CANTIGA 10.  Rosa das rosas

( résumé )

                               

Rose d’élégance et de beauté, fleur de joie et de plaisir,

Maîtresse, en ton être pieux, femme, enlevant les soucis et les douleurs

Une telle femme, l’homme se doit de l’aimer, parce qu’elle peut le préserver de tout mal

Elle peut lui pardonner les péchés qu’il commet par ses appétits malsains.

Nous devons l’aimer beaucoup et la servir, parce qu’elle lutte contre nos égarements

Et nous garde des erreurs qu’en tant que pêcheurs, nous commettons, malgré nos repentirs.

A  cette femme que j’ai pour Dame, et dont je veux être le troubadour,

Je désire me vouer entièrement, et je donne au Diable les autres amours.

 

 

Partition format PDF :

Fichiers audio NWC et MIDI

Texte espagnol :

Cantigas10_texte_Rosas_das_rosas.2.doc

Sources :
Voire note dans ce site.

28/01/2007

Cantiga 11 - Macar ome per folia

CANTIGA 11
 
Macar ome per folia

 
 
 
 medium_Cant.11_enluminure.jpg
 
podcast 

 Harpe : Marcel ARNOUX


podcast

Chant : Françoise JACQUEMARD

Vièle, harpe, percussions : Marcel ARNOUX

 
podcast
 

Prononciation : Zulma RAMIREZ

 


Macar ome per folia

( Résumé)

 

 

Un moine, trésorier du monastère supportait mal l’ennui de sa vie et chaque nuit,

il abandonnait son poste et traversait une rivière pour rejoindre son amie.

Or, il advint que lors d’une de ces traversée, il se noya.

Aussitôt, un démon accourut pour emporter son âme en enfer,

mais Sainte Marie envoya une légion d’anges

pour reprendre l’âme et permettre au moine de revivre délivré.

 

medium_Cant._11_angles.jpg

 Partition d'après Anglès Higinio

"La musica de las cantigas del Rey Alfonso el sabio". Barcelone. Biblioteca central.

(T1. 1954 - T2. 1943 - T3. 1958)

(en format image JPG : ci-dessus 2 pages à télécharger)

Texte espagnol :


Macar_ome_per_folia.doc

 

Sources :

Voir note sur ce site

Cantiga 18 - Por nos de dulta tirar

CANTIGA 18
 
 
Por nos de duta livrar
 
 
 
 
medium_Cant.18.jpg

 
 
 
 
 
podcast
Chant : Françoise JACQUEMARD

Vièle, harpe, percussions : Marcel ARNOUX

    
podcast

  

 

Rebec : Marcel ARNOUX

 

 

podcast

 

 Prononciation :

Texte dit par Zulma RAMIREZ


podcast

 

Por nos de dulta livrar

( résumé )

 

 

Sainte Marie fit un beau miracle en Ségovie, où une dame vivant seule dans sa maison élevait des vers à soie.

Mais ils avaient attrapé la maladie; la dame les mit alors dans un couffin pour les porter devant la statue de la Vierge, la suppliant de les guérir.

Elle lui promit, si elle était exaucée, de lui tisser un beau voile pour la remercier.

Les vers furent guéris, mais la femme oublia sa promesse car elle avait beaucoup de travail pour la fête du mois d’août.

Lorsque elle s’en souvint, elle se mit à pleurer et à se repentir car le voile n’était pas fait.

Or, pendant ce temps, les vers qui avaient étés guéris par Sainte Marie avaient eux-même tissé le voile,

car c’était pour eux la façon d’adresser leur louange à la mère de Jésus.

Et quand les gens virent  cela, ils se mirent à chanter des louanges à la Vierge Sainte,

parcourant les rues en disant:

“regardez ce merveilleux miracle que fit celle qui nous guide!”

Mais pendant cette liesse,

les vers avaient tissé un autre voile pour le roi Alfonso,

et cela afin de vaincre l’hérésie de tous ceux

qui, par leur grande folie,

doutent encore de la Vierge.     

 

medium_Cantiga_18_Angles.jpg

 Partition d'après Anglès Higinio

"La musica de las cantigas del Rey Alfonso el sabio". Barcelone. Biblioteca central.

(T1. 1954 - T2. 1943 - T3. 1958)

(en format image JPG : ci-dessus 2 pages à télécharger)

Texte espagnol :

Por_nos_de_dulta_tirar.doc

 

Sources :

Voir note sur ce site

15/12/2006

Cantiga 24 - Madre de Deus non pod'errar

CANTIGA 24
 
Madre de Deus non pod'errar
 
medium_Cant.24.jpg
podcast

Harpe médiévale : Marcel ARNOUX

 

podcast
  

 

 Prononciation :

Texte dit par Zulma RAMIREZ




 

Madre de Deus, non pod’ errar


Dans la cité de Chartres, vivait un mauvais prêtre, tricheur et voleur. Cependant, il avait pour la Vierge Marie un tel amour qu’il ne pouvait s’empêcher de la louer avec les noms les plus doux, et cela même lorsqu’il allait commettre une mauvaise action.

            Mais un jour, au cours de l’un de ses forfaits, il trouva la mort, qui le surprit sans confession. Les prêtres de sa paroisse refusèrent de l’enterrer chrétiennement, abandonnant son corps dans un fossé.

            La nuit suivante, Sainte Marie apparut alors en songe au père prieur, en lui reprochant sévèrement son attitude. Aussitôt réveillé, le père prieur  se mit en devoir de réparer son erreur. Les prêtres, en cortège, allèrent chercher la dépouille du mort et la transportèrent en chantant le Kyrie Eleison. C’est alors qu’une fleur d’iris apparut dans la bouche du défunt...C’était là un don de la Vierge à son pauvre clerc, car la Sainte Dame de rédemption lui avait pardonné.

 

medium_Cant.24_angles.jpg

 Partition d'après Anglès Higinio

"La musica de las cantigas del Rey Alfonso el sabio". Barcelone. Biblioteca central.

(T1. 1954 - T2. 1943 - T3. 1958)

(en format image JPG : ci-dessus 2 pages à télécharger)

Texte espagnol :

Sources :

Voir note sur ce site

14/12/2006

Cantiga 29 - Nas mentes senpre ter

 

 

CANTIGA 29

 

 Nas mentes senpre ter

 

medium_Cant.29.jpg

 

 

CANTIGA 29. 

Nas mentes senpre

( résumé )

 

A Gethsemani, on peut voir sur les rochers des images de la Vierge.

Ces images ne sont ni peintes, ni taillées, mais de réalisation divine

afin de nous montrer que

toutes les créatures doivent honorer la mère de Dieu.

 


podcast

podcast

Vièle et harpe : Marcel ARNOUX


podcast
Prononciation :

Texte dit par Zulma RAMIREZ

 

medium_Cant.29_angles.jpg

Partition d'après Anglès Higinio

"La musica de las cantigas del Rey Alfonso el sabio". Barcelone. Biblioteca central.

(T1. 1954 - T2. 1943 - T3. 1958)

(en format image JPG : ci-dessus à télécharger)

 

 

 

Texte espagnol :

Nas_mentes_senpre_ter.doc

Sources :

Voire note dans ce site.

 

 

13/12/2006

CANTIGA 36 - Muit' amar devemos

CANTIGA 36

 

 Muit' amar devemos

 

medium_Cant.36.jpg

 

 

 ( résumé )

 

Un jour, en mer de Bretagne, la Vierge fit un miracle qui surpasse ceux de tous les autres saints.

Elle protégea un navire où se trouvait une foule de gens partis pour gagner leur vie, comme nous le faisons tous.

Comme on se trouvait en haute mer, une grande tempête se leva, la nuit devint plus noire, au point que tous perdirent leur sang-froid, et qu’à n’en pas douter, ils se virent morts à coup sûr. Gémissant et pleurant, ils se mirent à réciter les litanies des saints, les priant de venir à leur secours, par miséricorde.

Entendant cela, un moine qui se trouvait à bord leur dit : “ Je pense quant à moi que vous commettez une grave erreur en vous adressant à tous les saints, alors que vous laissez de côté Sainte Marie qui peut nous délivrer du péril! “

En entendant parler ainsi ce saint moine, aussitôt, d’un seul coeur, tous se tournèrent vers la Vierge Sainte, Mère de miséricorde, afin qu’elle les sauva et les tira  de ce mauvais pas. Ils s’écrièrent : “ Dame, sauve-nous, car le bateau s’enfonce! “

Disant cela, ils regardèrent vers le grand mât, et virent une grande lumière qui surpassait toute autre clarté. Après cette apparition, la mer se calma, ils revirent le ciel clair et la mer apaisée, et ils parvinrent sans retard au port désiré, à leur grand soulagement, n’en doutez pas.

 


podcast
podcast

 Vièle et harpe : Marcel ARNOUX


podcast

 

Prononciation :

Texte dit par Zulma RAMIREZ

 

medium_c36_79_58_Ex.copie_main_1.jpg

Partition d'après Anglès Higinio

-  Copie à la main de Marcel ARNOUX  - 

"La musica de las cantigas del Rey Alfonso el sabio". Barcelone. Biblioteca central.

(T1. 1954 - T2. 1943 - T3. 1958)

(en format image JPG : ci-dessus à télécharger)

 

 

 

Texte espagnol :

Muit.doc

Sources :

Voire note dans ce site.