Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

13/12/2006

CANTIGA 36 - Muit' amar devemos

CANTIGA 36

 

 Muit' amar devemos

 

medium_Cant.36.jpg

 

 

 ( résumé )

 

Un jour, en mer de Bretagne, la Vierge fit un miracle qui surpasse ceux de tous les autres saints.

Elle protégea un navire où se trouvait une foule de gens partis pour gagner leur vie, comme nous le faisons tous.

Comme on se trouvait en haute mer, une grande tempête se leva, la nuit devint plus noire, au point que tous perdirent leur sang-froid, et qu’à n’en pas douter, ils se virent morts à coup sûr. Gémissant et pleurant, ils se mirent à réciter les litanies des saints, les priant de venir à leur secours, par miséricorde.

Entendant cela, un moine qui se trouvait à bord leur dit : “ Je pense quant à moi que vous commettez une grave erreur en vous adressant à tous les saints, alors que vous laissez de côté Sainte Marie qui peut nous délivrer du péril! “

En entendant parler ainsi ce saint moine, aussitôt, d’un seul coeur, tous se tournèrent vers la Vierge Sainte, Mère de miséricorde, afin qu’elle les sauva et les tira  de ce mauvais pas. Ils s’écrièrent : “ Dame, sauve-nous, car le bateau s’enfonce! “

Disant cela, ils regardèrent vers le grand mât, et virent une grande lumière qui surpassait toute autre clarté. Après cette apparition, la mer se calma, ils revirent le ciel clair et la mer apaisée, et ils parvinrent sans retard au port désiré, à leur grand soulagement, n’en doutez pas.

 


podcast
podcast

 Vièle et harpe : Marcel ARNOUX


podcast

 

Prononciation :

Texte dit par Zulma RAMIREZ

 

medium_c36_79_58_Ex.copie_main_1.jpg

Partition d'après Anglès Higinio

-  Copie à la main de Marcel ARNOUX  - 

"La musica de las cantigas del Rey Alfonso el sabio". Barcelone. Biblioteca central.

(T1. 1954 - T2. 1943 - T3. 1958)

(en format image JPG : ci-dessus à télécharger)

 

 

 

Texte espagnol :

Muit.doc

Sources :

Voire note dans ce site.

Les commentaires sont fermés.